Post #6Au moment de lire cette phrase qui introduit l’email d’un de mes fournisseurs potentiels, j’ai 3 options :

#1 : je me concentre très fort sur le début de la phrase et je jubile du qualificatif « superbe » qu’il emploie à propos de mon design.
#2 : je constate que ce n’est pas un, ce ne sont pas deux, ce sont trois « très » qui précèdent le mot « difficile », qui, lui, qualifie la fabrication.
#3 : j’appuie sur Delete, je vais me chercher un café et je reviens à mon ordinateur comme si de rien n’était.

Pour quelqu’un qui, comme moi, n’a jamais rien fait produire et appréhende de ce fait la partie fabrication, cette petite phrase introductive alarmante n’est pas du meilleur goût.

Heureusement, me direz-vous, des fournisseurs potentiels, il y en a plusieurs. Malheureusement, vous répondrais-je, des fournisseurs potentiels qui ne soulèvent pas ce même problème, il n’y en a aucun. A croire qu’on complote déjà contre The Morning Company !

Bon, les esprits positifs s’attarderont bien sûr sur la première partie de la phrase. Et ils ont bien raison ! Mieux vaut un design superbe mais difficile à produire, qu’un design tout moche et fabriqué à tous les coins de rue. N’empêche, en bon entrepreneur sachant apprécier à sa juste valeur la facilité, je n’aurais pas été contre un mix des deux : un produit superbe ET facile à produire.

M’enfin il semblerait que produire un accessoire, ce soit comme acheter un appartement : il faut faire des compromis. Ou avoir un budget illimité. Mouais. On disait donc : faire des compromis. Or ce n’est pas toujours évident de savoir dès le début lesquels on est prêt à accepter. Et en plus, il s’agit de faire les bons ; histoire d’éviter de se retrouver in fine avec un salon de 70m carrés mais les toilettes sur le balcon… Enfin vous voyez l’idée.

Du coup, pour me changer les idées, je me suis fait faire des cartes de visite. Au moins, j’aurais fait produire quelque chose dans la semaine ! Pas cher, rapide, bref, le bonheur. Manque juste une vraie boite derrière, avec des vrais produits et tout, et tout… Tiens, d’ailleurs, j’ai aussi reçu mon Kbis cette semaine. Mon existence légale est clairement plus avancée que mon existence industrielle ; va falloir rapidemment équilibrer un peu tout ça !

En quelques chiffres, le reste de ma semaine :
1 144 kilomètres réalisés pour assister au salon Ambiente à Francfort
6 fournisseurs potentiels rencontrés au salon, dont zéro allemand (ach nein)
3 curry wursts mangées dans la même journée (on a le droit, au petit dej?)
1 Morning Challenge de plus avec la naissance de mon 1er enfant (ouaaaiiisss!!)
2 visites de Fab Lab
1 impression 3D réalisée : c’est épatant !

Allez hop, je re-file au boulot. Très bonne semaine à vous, et à mercredi prochain pour de nouvelles aventures.
Et n’oubliez pas, The Morning Challenge est maintenant aussi sur Facebook (ici) : rejoignez-le !