Je deviens nous

L’instant est unique. Solennel. Émouvant.

Dans quelques mètres, quelques pas, au bout de ce couloir, un stade plein à craquer. Des milliers, des dizaines de milliers de gens, dont le regard va se poser sur moi. Sur nous.

Non, je vous rassure, je n’ai pas décidé de me « nounoyer ». Enfin pas encore. Si je dis nous, c’est parce qu’en ce jour si important, je ne suis pas seul. Je ne suis plus seul.

Nous sommes 160.

160 startups françaises, dont The Morning Company, qui ont décidé d’unir leurs forces et leur voix au moment d’entrer dans l’arène de Noël, pour faire entendre un même message au plus grand nombre.

Ce collectif, c’est Le Noël de la French Tech.

Et ce message, c’est : A Noël, offrez des cadeaux issus des startups françaises.

En fait, c’est dans les moments comme celui là que je constate l’importance de l’écosystème, pour un entrepreneur.  L’écosystème s’avère être un rempart souvent efficace contre la solitude & le doute, lot commun de l’entrepreneuriat. Et il peut être aussi un formidable catalyseur d’énergie, à l’image de ce type d’initiative. On se sent faire partie d’une équipe, d’une dynamique. Et ça, ça fait du bien. Beaucoup de bien.

Alors voilà. Si vous êtes dans les gradins du stade, et que vous voulez soutenir cette fine équipe, jetez un oeil ici : http://noeldelafrenchtech.fr/.
Vous y croiserez d’ailleurs peut-être Marie-Antoinette, qui flâne fièrement dans la catégorie inclassable.

Le reste de ma semaine en quelques chiffres :
4 rendez-vous (en baisse) pour discuter The Morning Company & co
1 nouvelle option click & collect (à Paris) mise en place sur le site internet
5 cafés/jour, +30% vs semaine dernière : Noël s’annonce… caféiné
10 jours de retard sur les rendus TVA & comptabilité… argh !
1 question : on faisait comment, pour vendre, quand Noël n’existait pas ?

Bonne semaine à tous. Et… ben à la semaine prochaine, une fois.

PS : comme toujours, n’hésitez pas à partager, commenter, soutenir ou… manger des flambys. C’est bien aussi.