«  Soooooldat !

Chaque jour qui passe, chaque heure qui défile, chaque seconde qui s’éteint nous rapproche de la victoire. Mais dans ce difficile et noble combat que nous menons, nous ne saurions avoir de repos.

Et sans attendre les grandes manœuvres stratégiques, c’est dans chaque instant du quotidien qu’il nous faut gagner la bataille. Toi, le petit, l’obscur, le sans-grade, c’est par tes petites victoires du quotidien que tu permettras la victoire finale. Cette victoire, nous te la devrons. Mais cette victoire, il te faut d’abord aller la chercher ! »

Voilà. C’est dit.

Le discours que je viens de me faire remet les choses en place. Je suis regonflé à bloc. Et c’était l’objectif.

Parce qu’en cette période de temps faible commercial, peu propice aux grandes manœuvres, le combat ne s’arrête pas. Il est plus sourd. Plus discret. Plus anonyme. Mais il est là.

Chaque jour, il faut gagner quelques mètres. Avancer. Maintenir la dynamique. Car un jour sans victoire, c’est comme un petit dej’ sans café : ça sert à rien. Et en plus, rapidement, ça pèse sur le moral.

Alors j’ai décidé que dans l’attente des grandes manœuvres, je devais avoir au moins deux VIBEs (Victoire à Impact Business Etabli) quotidienne. Petites ou grandes. Dans les VIBEs, sont comptabilisées : une commande, une inscription à la newsletter, une demande d’interview. Ne sont pas comptabilisés (en tant que tel) : plein de trafic sur le site The Morning Company, des preuves d’amour sur les réseaux sociaux, le nombre de cafés bus.

Bref, il ne faut rien lâcher. Un entrepreneur, c’est un Général souvent, et un soldat tout le temps. Et là, il faut que je motive à fond le soldat qui est en moi.

Le reste de ma semaine, en quelques chiffres :
100 nouveaux abonnés à la newsletter The Morning Company en 1 mois
1 plug-in très pratique pour susciter des abonnés : sumome
4 heures pour finaliser ma clôture comptable 2015
2 interviews… à paraître un jour ?

Très belle fin de semaine à tous.  Et à dans 7 jours !