Si le monde se divisait en deux catégories… et ben je serai dans celle qui creuse. En ce moment, je n’arrête pas. Je creuse.

Et le pire, c’est que ça me plait.

J’ai d’abord creusé pour atteindre la substantifique moelle de The Morning Company, dans le cadre de ma levée de fond. Parfois pénible, mais souvent intéressant. Et maintenant, c’est moi que je creuse.

Car ce matin, pour la première fois, j’ai eu psy.

Ben oui, raconter son expérience entrepreneuriale pendant près d’une heure, devant 50 salariés, ça tient un peu de l’introspection et de la psychologie. Et pour dire des trucs un chouille intéressant, pas le choix : il  faut creuser un peu à l’intérieur de soi.

D’ailleurs, c’est pas si désagréable. Regarder le chemin parcouru, ça fait plaisir, parfois. Et puis le voir sous forme de dessin, c’est quand même rigolo.

Bon, sinon, à part parler de moi, je bosse un peu, aussi. Histoire que mon magasin éphémère ressemble à quelque chose. D’ailleurs, vous venez au cocktail d’ouverture ?

Ma semaine version small datas :
5 heures à bosser en terrasse (mieuuuux)
1 recrue pour l’été : bienvenue Clemence !
4 chouettes rendez-vous
30 accessoires expédiés
11 jours avant la fête des pères

Bonne semaine, et à… très vite ?